Hauts de France

Les Hauts-de-France, est l’une des treize régions administratives qui, avec les territoires d’outre-mer, constituent la République française. Sa capitale et ville la plus peuplée est Lille.

hauts de franceElle est située à l’extrême nord du pays, à la frontière du nord-ouest et du nord de la Manche, au nord-est avec la Belgique, au sud-est avec le Grand Est, au sud avec l’Ile de France et au sud-ouest avec la Normandie. Avec plus de 6 000 000 d’habitants en 2018, elle est la troisième région la plus peuplée – après l’Ile de France et l’Auvergne-Rhône-Alpes, la deuxième plus densément peuplée, derrière l’Ile de France.

Elle a été créée par la réforme territoriale de 2014 fusionnant le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie, et est entrée en vigueur le 1er janvier 2016. Le Conseil d’État français a approuvé le 28 septembre 2016 le nom des Hauts-de-France comme région, avec effet au 30 septembre 2016.

La région borde la Belgique au nord-est, la Manche au nord-ouest, ainsi que les régions françaises du Grand Est au sud-est, de l’Ile de France au sud et de la Normandie au sud-ouest.

Avec 428 000 hectares de forêt (dont 72% de forêt privée) produisant 4 000 000 m³/an de bois, elle est la dernière région de France en termes de superficie forestière (13,4% de l’espace), mais la 5ème région en termes de consommation de bois.

En dehors du reboisement de l’ONF, la forêt appartient à un peu plus de 120 000 propriétaires, qui possèdent souvent de petites parcelles de terrain (seuls 1 900 d’entre eux possèdent une forêt de 25 hectares ou plus). Cette forêt mobilise pour sa gestion et son exploitation environ 8800 entreprises (42 000 emplois) selon l’association patronale de Nord-Picardie Bois en 2018.

Après une longue phase de déclin du Haut Moyen Âge à la révolution industrielle, cette forêt a regagné du terrain et continue de s’étendre (+10% en quinze ans, de 2000 à 2010). Elle est constituée à plus de 90% de feuillus et la résine est essentiellement artificielle. Les plantations de peupliers sont nombreuses, également artificielles, et surtout dans les vallées humides.